Municipales à Bordeaux

Publié le par Mauvesin

rousset.jpg




Alain Rousset, président socialiste de la région Aquitaine et député de la Gironde, a annoncé jeudi qu'il briguerait la mairie de Bordeaux face à Alain Juppé en mars prochain.

 

"Je souhaite être le prochain maire de Bordeaux", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.Pour Alain Rousset, Bordeaux est depuis 1947 "gérée par la même philosophie et a besoin d'un souffle nouveau".
Il a reconnu que depuis l'arrivée d'Alain Juppé aux affaires en 1995 "la ville a bougé et pour une bonne part en bien" mais il a dit vouloir lui apporter "ce petit grain de folie qui lui manque", annonçant une "campagne décoiffante".

Tout en assurant qu'il avait le plus grand respect pour Alain Juppé, il a évoqué les faiblesses de la ville sur les plans économique, écologique, social, culturel et sportif alors que pour lui Bordeaux "a des potentialités énormes".
Se disant favorable à une liste d'ouverture avec une main tendue au Mouvement démocrate (MoDem), Alain Rousset a assuré qu'en cas de succès il démissionnerait de son poste à la région.

Les militants socialistes désigneront leur candidat jeudi prochain mais Alain Rousset, 56 ans, devrait être le seul à briguer leurs voix pour faire tomber Alain Juppé dans une ville détenue par la droite depuis 60 ans.

Cette conviction d'une possible victoire de la gauche a été confortée en juin dernier par la défaite de l'ancien Premier ministre lors des élections législatives.

Il cherchait à reprendre son fauteuil abandonné en 2004 à la suite de sa condamnation à 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, siège désormais occupé par la socialiste Michèle Delaunay.


De notre coté nous souhaitons bonne chance à Monsieur Colombier.

colombier.jpg

Publié dans Information Locale

Commenter cet article