La Marseillaise sifflée… une fois de plus

Publié le par Louis

d--gage.jpg


François Desouche

Eteindre son poste de télévision pour protester ? C'est ce que certains beaufs ont fait, afin de protester sur ce qu’ils pensent être de plus inadmissible et de plus honteux : siffler l'hymne national. Lâchement, ils ont voté Sarko en croyant que tout cela ne se reproduirait plus, et ça s’est reproduit. Sarko, c’était toujours mieux que Ségo… air connu. Le résultat est là, devant nous. Et quel résultat !

On dit toujours que l'histoire se répète, là c'est bien le cas ! Tout comme au temps de Lionel Jospin pour France-Algérie, des « Français » (tous « Chances pour la France  » bien entendu...) ont conspué à coups de sifflets cette immonde Marseillaise qui représente tout ce qu’ils haïssent.

Retour sur terre. Car la réalité prise en pleine figure touche même les joueurs de l'équipe de France, et William Gallas, défenseur, de déclarer : « J'avais l'impression d'être au Maroc, j'ai pas vu de drapeau français... on a l'habitude... »

Justement, il faut casser cette habitude, il faut punir sévèrement les siffleurs et surtout ceux qui font en sorte que cela se produise et se reproduise.

Qui sont les siffleurs de la Marseillaise ? Des arabes francophones ou des « citoyens français » de papier au quotient intellectuel d'un Kebab ? Nul doute que ce sont des individus qui n'aiment pas la France , qui préfèrent le Maroc. Alors, au lieu de voter benoîtement Sarko, au lieu de se complaire dans une « union des droites » aussi utopique qu’imbécile, il serait bon et juste de secouer ces fameux électeurs « de droite » afin qu’ils fassent un choix un peu plus courageux, un choix un peu plus patriotique : Qu’ils décident, enfin, de se tourner vers les nationaux et nationalistes français, vers le Front national, afin de faire en sorte que, demain, les siffleurs  rentrent « chez eux», car ici, en France, leur image donne l'impression qu'ils ne se sentent pas à l'aise.

Les véritables marocains doivent avoir honte...

Il faudra bien qu’un jour, ces individus rendent leurs passeports et autres cartes nationales d'identité, qu’ils ne méritent pas. Bon voyage mon pote !


Publié dans Information Nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article