Gollnisch renonce à se présenter aux municipales de Lyon

Publié le par Unité


SOURCE  :  Le Figaro, édition du 2 décembre 2007

Bruno Gollnisch ne sera pas tête de liste à Lyon pour les municipales. «Je dois lever le pied, il me faut renoncer à un certain nombre de responsabilités : j’ai donc souhaité passer la main à la direction de la Fédération du Rhône», a expliqué samedi le numéro 3 du FN, qui se remet d’un triple pontage coronarien effectué en urgence au mois d’août dernier.
Il sera remplacé par Christophe Boudot, un cadre commercial de 38 ans. Mais Bruno Gollnisch participera à la campagne, même sans être en position éligible. «Je ne renonce ni à mes convictions ni à mes combats», assure-t-il. Il conserve notamment ses deux mandats actuels, de député européen et de conseiller régional.
Fustigeant l’alliance entre Dominique Perben et les partisans de Charles Million et Philippe de Villiers à Lyon, Bruno Gollnisch a expliqué que son parti espérait «dépasser les 10% de voix dans les IIIe et VIIIe arrondissements, et peut-être le IIe».

Commenter cet article