La mort du père-noël

Publié le par Unité

Pere-noel-mort.jpg




Ces derniers temps, les médias français s'attaquent au père-noël pour le "détrôner" de la fête de Noël, le trainer hors de son traineau, le faire disparaître. Les moyens employés sont toujours les mêmes : ridiculisation, bourrage de crâne, jeux, votes… Mais quel est le but réel ? Pourquoi après avoir mis en place un pantin pour faire oublier l'enfant Jésus, la crèche et saint Nicolas, vouloir le supprimer à son tour ?

Rappelons tout d'abords que ce père-noël est un mauvais dérivé de saint Nicolas, créé par nos chères démocraties laïcardes, pour enlever de cette sublime fête de noël ses racines chrétiennes. Si donc ces mêmes personnes qui l'ont inventé cherchent maintenant à le supprimer, ce doit être parce que ce vieux barbu à rempli sa mission et n'est plus bon qu'à jeter.

La France au même titre que le reste de l'Europe subit en ce moment une islamisation intense. Le gouvernement, pour parvenir à cette islamisation joue sur deux tableaux paradoxaux : suppression de toute connotation religieuse au nom de la laïcité et protection de l'Islam selon le principe de non-discrimination, d'ouverture et d'aide aux religions minoritaires. Vouloir "bouffer" du père-noël est une nouvelle étape dans ce sens.

Comment agir ? Certains voudront tout simplement prendre le contre-pied et s'ériger en défenseur du viel homme en rouge. Là n'est pas la solution. Est-il besoin de rappeler que ceux sont ces mêmes médias qui, encore l'année dernière à la même période, tenaient ce rôle ? Réagir ainsi serait perdre encore un peu de terrain. Non, la véritable solution est de restaurer au sein de nos familles la véritable tradition de Noël, le véritable "père-noël" : saint Nicolas. Saint Nicolas qui apportait des bonbons et des cadeaux aux enfants sages. Ils veulent supprimer le père-noël pour mieux islamiser ? Suivons-les ! Supprimons-nous aussi le père-noël, mais pour mieux rechristianiser ! Rétablissons la tradition du grand saint Nicolas.

http://www.dies-irae.eu/

Publié dans Information Locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article