Alain Juppé a "d'excellentes relations" avec Cheik Tariq Oubrou

Publié le par Unité

juppe.jpg

 
Alors que Alors que nous venons de démontrer, preuves vidéos à l'appui, que les musulmans qui pilotent le projet de la Grande Mosquée de Bordeaux sont des islamistes qui ne cachent même pas leur programme, nous rappelons la position de monsieur Juppé quant au sujet, qui est de leur "proposer" un terrain. Effectivement, lorsd’un "chat" avec les lecteurs du Monde, le 10 janvier dernier, Alain Juppé a affirmé avoir "d’excellentes relations" avec les protagonistes de la Grande Mosquée de Bordeaux :

   « Moned : A quand la grande mosquée de Bordeaux ?
   Alain Juppé :Nous sommes en discussion avec la communauté musulmane. Nous avons d'excellentes relations avec ses principaux leaders. J'ai déjà indiqué qu'un terrain leur serait proposé. Ils sont en train d'élaborer leur projet, qui, je l'espère, pourra se réaliser dans les prochaines années. »  
   Rappelons que la mairie de Bordeaux a acheté 11 000m2 de terrains au Réseau Ferré de France (RFF), pour les céder ensuite à l'Association des Musulmans de Gironde (AMG), sous forme de bail emphythéotique à loyer symbolique (conseil municipal du 21 mars 2005), comme il est d'usage dans les mairies UMP pour contourner la loi de 1905. Les contribuables bordelais apprécieront...
   Nous pouvons mettre ce positionnement sur le compte de la naiveté, nul n'est censé être un connaisseur de l'islam, même si on a du mal à croire qu'Alain Juppé ignore la stratégie de la médiatique Union des organisations islamiques de France à son niveau de responsabilité.
    Depuis notre article présentant le Cheik Tariq Oubrou, sachant qu'il va au moins être lu par les journalistes qui m'ont déjà contacté pour mes "tuyaux'  (RFI, M6 entre autres), Alain Juppé, s'il persiste, n'aura aucune excuses.
   Fera-t-il parti de la gallerie de portraits de mon prochain livre "Les collabos de l'islamisme" à paraître courant 2008 ?
 La balle est désormais dans son camp.

http://www.islamisation.fr/

Publié dans Information Locale

Commenter cet article