Neuilly brûle-t-il ?

Publié le par Unité

neuilly.jpg

Un traître en nous quittant pour complaire à sa sœur

 

Nous affaiblit bien moins qu’un lâche défenseur.

(Jean Racine, Alexandre le Grand, Acte II scène 5)

 
Sarkozy est quelqu’un de pas vraiment fidèle. A sa femme, à ses amis politiques, à sa parole. Chaque jour apporte son lot de petites trahisons, au point que je me demande si “Sarkozy” ne va pas passer dans le langage commun comme un synonyme de traître. Dernier à en faire les frais, son porte-parole à l’Elysée David Martinon, initialement pressenti pour s’emparer du fief de Neuilly-sur-Seine, progressivement tombé en défaveur aux yeux de son père spirituel, et finalement lâché au profit de valeurs plus sures et plus familiales. Non, nous n’allons pas verser de larmes sur le sort de ce grand énarque, qui n’a jamais vu de la vie autre chose que Paris, Bruxelles et Strasbourg (et ce uniquement grâce à la décentralisation), et s’attendait à ce qu’une place dorée lui tombe tout cuit dans le bec. Mais ce n’est pas sans une certaine inquiétude que nous regarderons la liste impressionnante des mensonges, revirements et autres retournements de veste présidentiels en nous rappelant qu’il est encore là pour plus de quatre ans. Le mensonge doit-il être toléré pour les présidents, comme pour les marchands de Confucius, parce qu’il faut bien qu’ils gagnent leur vie ?

http://www.tcherno.neo.cx/

Publié dans Information Nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article