Kosovo : la riposte serbe s’amplifie !

Publié le par Unité

Alors que plus de 300 000 personnes, peut-être 500 000, venues de toute la Serbie , se sont rassemblées jeudi à Belgrade pour manifester contre l'indépendance du Kosovo, des centaines d'anciens combattants serbes, peut-être plus de 300, protestant contre l’arrachement de leur province historique ont jeté des pierres aux policiers albanais à un poste-frontière entre la République de Serbie et la province occupée. Débordée, la police-anti-émeutes albanaise (KPS), composée d’anciens de l’UCK et soutenue par des réseaux islamo-mafieux, a reçu le renfort de soldats tchèques de la KFOR (deux squads d’une soixantaine de soldats chacune), qui se tenaient prêts à repousser les protestataires au point de passage n°3. Ceux-ci, des réservistes de l'armée qui avaient été rappelés pour combattre les groupes terroristes albanophones au Kosovo en 1997-99, ont brûlé des pneus, dégageant une épaisse fumée noire.

« C'est ici que nous défendons le Kosovo et non pas à Belgrade », a déclaré le chef des réservistes, Dejan Milosevic. Ils s'étaient rassemblés auparavant à Kursumlija, 35 km au nord du point de passage de Merdare, l'un des cinq entre les deux territoires, où le nouveau drapeau du Kosovo albanisé n'a pas encore été hissé.
Ils avaient ensuite rejoint la frontière par autocars pour mener cette action de protestation, en marge de la manifestation massive organisée ce jeudi à Belgrade pour protester contre la proclamation unilatérale d'indépendance du Kosovo, dimanche.
Appuyés par des blindés et un hélicoptère, les soldats de l'OTAN en tenue de combat devaient fermer le poste n°3, pour empêcher de nouveaux actes de violences, deux autres postes-frontières ayant été incendiés mardi par des Serbes en colère.
Ces attaques avaient pris par surprise les responsables onusiens du Kosovo et de l’OTAN, qui avaient dû abandonner les postes jusqu'à ce que les troupes américaines, françaises et danoises de la KFOR en reprennent le contrôle pour les boucler à l’aide de positions retranchées, de réseaux de barbelés et de mines.

 
 

Ce soir, à Belgrade, de petits groupes activistes s’en sont pris à des bâtiments administratifs dont l’ambassade US et celle de Croatie. A l’ambassade américaine, un groupe très organisé a réussi à pénétrer dans les locaux, incendiant une petite partie des bureaux. Plus tard, ce sont les ambassades de Bosnie, Canada, Belgique, Grande-Bretagne, Turquie qui ont été prises pour cible, un Mac Do, des banques étrangères dont la Société générale. La manifestation a rapidement dégénérée, obligeant le SUP de Belgrade (préfecture de police) à faire intervenir les groupes mobiles de la PTJ (Unité de contre terrorisme – issue de la prestigieuse JSO, les bérets rouges) reconnaissables à leurs Hummers noirs -photo ci-dessus-. C’est la première fois depuis le 5 octobre 2000, date du coup d’Etat occidental contre Milosevic, que cette unité très spéciale intervient au centre ville de Belgrade pour rétablir l’ordre. En 2000, les hommes de la JSO, alors sous les ordres du colonel Milorad Lukovic dit Legija, s’étaient limités à fraterniser avec les manifestants.

 

Jamais, depuis la fin du titisme au début des années 1980, une telle démonstration de rue, aussi dense et aussi violente, n’avait eu lieu en Serbie. Même les manifestations d’octobre 2000, pourtant largement soutenues financièrement et politiquement par l’Occident, n’avaient atteint cette ampleur.

Incontestablement, nous sommes à un tournant de l'histoire du peuple serbe. Un tournant certainement aussi important que fut la Bataille de Kosovo Polje en juin 1389 ou encore le rassemblement à Ravna Gora  en mai 1941 des premiers résistants monarchistes serbes derrière Draza Mihajlovic, première authentique résistance patriotique armée face aux forces de l'Axe jusqu'alors triomphantes.

http://uniondespatriotes.hautetfort.com/

Commenter cet article

ISLAM GO HOME ! 23/02/2008 01:06

DALADIER 1938 / KOUCHNER 2008
LA HONTE !

Les serbes nous montrent l'exemple par leur courage et par leur détermination. Prenons-en de la graine.
Les politicards américains et européens l'ont cherchée, ils vont l'avoir et la poudre repartira une nouvelle fois des balkans !

Pétition de soutien en faveur de nos amis serbes :
http://www.sosfrance.com/serbie/soutien_serbie.php

WIR SIND ALLE SERBEN !