Portrait de candidats identitaires : Stéfann Pompignac

Publié le par Unité

pompignachb4.jpg

 


Alors que leur courant de pensée n’était encore que balbutiant lors des dernières élections municipales et seulement cinq ans après avoir décidé de se structurer à travers le Bloc et les Jeunesses Identitaires, Les Identitaires seront présents à travers dix listes lors des prochaines élections municipales. Ils seront également représentés dans une dizaine de listes d’intérêt local.

Avec leurs partenaires d’Alsace d’Abord, Les Identitaires incarnent un nouveau courant politique qui s’exprime à travers une droite identitaire, sociale et européenne. Cette présence aux élections municipales constitue le premier résultat du projet de Fédération identitaire (www.elus-identitaires.com) lancée officiellement lors de la Convention identitaire de Beaune.

Qu’ils mènent une liste à l’initiative des Identitaires ou qu’ils soient présents aux côtés des patriotes et nationaux, nous vous proposons de découvrir les hommes et les femmes qui représenteront l’alternative enracinée lors du scrutin du 9 mars prochain.

Aujourd’hui : Stéfann Pompignac candidat aux élections municipales à Libourne.

Novopress : Pouvez-vous vous présenter et retracer votre parcours militant ? 

Stéfann Pompignac :
Je m’appelle Stéfann, Jacques, Charles Pompignac né le 15/03/1968 à Lorient dans le 56, mère enseignante et père gendarme maritime. Marié à Radegonde, Claude, Poirier-Coutansais, 4 enfants de 15 ans à 8 mois.
Cadre commercial dans le médical.
A 14 ans militant électron libre sur le 93, ensuite à 18 ans engagé à l’école des sous-officier d’infanterie de Montpellier où je donnais un coup de main aux militants radicaux actifs à cette époque ; en 1992 je rejoins le FNJ de Rouen que je dirige jusqu’en 1996. Je m’installe en Dordogne où je rejoins la scission du MNR puis, devant le manque de résultats probants, je m’intéresse de plus en plus aux Identitaires.
Avec un groupe d’amis, nous choisissons de nous lancer dans le processus électoral.

Novopress : Quelle est votre liste ? Quels en sont les axes de campagne principaux ?

Stéfann Pompignac : LIBOURNE D’ABORD, PLUS DE SECURITE, MOINS D’IMMIGRATION !
Notre discours est notamment orienté vers les questions de sécurité, d’identité et de solidarité à l’égard des nôtres qui vivent aujourd’hui dans la précarité. A travers cette liste d’union, nous voulons obtenir des élus pour peser politiquement au niveau local.

Novopress : Qu’est-ce qui vous a poussé à vous engager dans cette bataille électorale ?

Stéfann Pompignac : Faire connaître la mouvance identitaire afin de mettre en place une équipe solide prête à défendre notre idéal comme alternative à ce monde qui sombre dans le néant du consumérisme déculturé, décharné…

Novopress : Qu’est-ce pour vous qu’un élu identitaire ?

Stéfann Pompignac : Il doit intervenir contre toute atteinte à notre identité, et surtout profiter de son statut pour informer et dénoncer les dérives du système actuel et ce par tous les moyens possibles…
Il doit résister, montrer l’exemple. Il y a tellement à faire.

Novopress : Quelle serait votre première mesure si vous étiez élus à la mairie ?

Stéfann Pompignac : Donner un signal fort à nos frères européens en appliquant le principe «Les nôtres avant les autres ».

A noter : Charles Pompignac sera présent au meeting de Libourne d’Abord lundi 3 mars à 20H30, à la salle des fêtes de Libourne, entrée gratuite.

Propos recueillis par Olivier Turino pour Novopress France

Publié dans Information Locale

Commenter cet article