Accueil tendu pour Rachida Dati à la prison de Gradignan

Publié le par Unité

 

Des huées en guise de bienvenue. C'est l'accueil qu'ont réservé les détenus à la Garde des Sceaux, Rachida Dati, en déplacement à la maison d'arrêt de Gradignan vendredi après-midi. La ministre de la Justice a rencontré le personnel pénitentiaire et, loin des caméras et des micros, quelques détenus. Interpellée par les responsables syndicaux à propos de la surpopulation carcérale, Rachida Dati a « pris acte » de leurs revendications : « On ne peut pas rattraper les retards en un an », a-t-elle déclaré. Pour lutter contre ce phénomène (859 détenus pour 411 places à Gradignan), la ministre a réaffirmé son programme : davantage d'aménagements de peine et de places de prison. « C'est de la parade », estime Alain Guillemet, secrétaire UFAP-UNSA. « Elle nous a fait comprendre qu'il faudrait se débrouiller jusqu'en 2009 et l'ouverture de 680 places à Mont-de-Marsan. En clair, il n'y a pas de solution miracle ».
Source: 20 Minutes

Publié dans Information Locale

Commenter cet article