Libera nos a Sarko…

Publié le par Unité

L’armée colombienne vient de réussir une belle opération d’exfiltration et a libéré un certain nombre d’otages de la guerilla marxiste. Bon point pour elle.

Bon point également pour les médias français, qui parviennent par des trésors d’imagination, de montages et d’associations d’idées, à mettre cette opération au crédit de l’exécutif français.  Et ce depuis hier soir, à grand renfort d’éditions spéciales présentées par des baveux tellement excités qu’ils en oublieraient presque de respirer. Il serait plutôt long de récapituler toutes les gesticulations du pantin grotesque de l’Elysée, les avions humanitaires revenus vides, les appels au coeur des FARCeurs de services etc. Quitte à oublier que le résultat ci-dessus a été dû exclusivement à la persévérance du président Uribe, à une belle opération de renseignement et d’infiltration, puis à une exfiltration parfaitement exécutée. Mettons également au crédit des médias un mensonge éhonté sur l’état de santé des otages, qui, décrits quasi-mourants il y a quelques mois, reparaissent en meilleure forme que s’ils sortaient d’une cure thermale.

Bon point aussi pour le pantin grotesque précité, qui avait trouvé dans cette histoire de captivité un vague espoir de se réconcilier l’opinion publique, quitte à raconter n’importe quoi et à promettre d’enfiler lui-même ses rangers taille 38 et de partir dans la jungle avec sa minimoto camouflée et son minigun à blanc. Gageons que les prochains jours verront de grandes manifestations, descentes de Champs Elysées et autres.

Et un deuxième bon point pour le même pantin, qui persiste à proposer d’accueillir en France les FARCeurs en question, quitte à oublier que cette guerilla, qui a tué des milliers de civils, est autrement moins fréquentable que les Boulogne Boys.

(Message personnel à destination du Signor Presidente Uribe : je suis retenu en otage dans un pays pourri par des gens dirigés par un nain fou, il fait très chaud, je vais mourir, aidez-moi, envoyez moi un hélicoptère, laissez-moi un commentaire et je vous envoie mon adresse par mail, merci).
http://www.tcherno.neo.cx/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article