Incendie criminel à la mosquée de Colomiers

Publié le par Unité

«C'est la première fois que je vois ça. Je ne comprends pas pourquoi ça nous arrive. On n'a aucune difficulté avec les gens d'ici», a déclaré à la suite de l'incendie l'imam de la mosquée de Colomiers, El Hamraoui Abdnbi. Une salle de cette mosquée, de la banlieue nord-ouest de Toulouse, a été endommagée dimanche matin par un incendie volontaire rapidement maîtrisé par les secours.Aucune revendication n'a été trouvée sur place.
Le ou les incendiaires sont entrés par effraction dans le bâtiment avec un conteneur poubelle, auquel ils ont mis le feu une fois à l'intérieur, après avoir franchi une porte laissée ouverte et en avoir cassé une autre. La pièce endommagée, d'une surface d'environ 25 mètres carrés, est «bien noircie», selon la police.
La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a fait part de son «indignation», assurant l'ensemble de la communauté musulmane de France de «sa solidarité».La ministre ajoute avoir demandé «que tous les moyens soient mis en oeuvre pour identifier, appréhender et traduire en justice les auteurs de cet acte odieux».
Le responsable de la communauté musulmane de Colomiers, Amar Moqran, a qualifié cet acte d' «abominable, odieux». Il l'a comparé aux profanations de 148 tombes musulmanes il y a deux semaines au cimetière militaire Notre-Dame de Lorette (Pas-de-Calais) et a qualifié son ou ses auteurs «de véritables criminels».
Le lieu de culte, situé dans une zone industrielle près du centre-ville de Colomiers, a été inauguré en 1996 et accueille jusqu'à 500 fidèles, venus de toute la région, lors des grandes prières du vendredi.

Je croyais que le mélange culturel était une chance pour la France, a priori, tout le monde ne le voit pas ainsi !!!

Publié dans Information Nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article