Philippe Meynard, le partisan de l'homofolie réelu

Publié le par Unité

maire_3.jpg

Philippe Meynard a été réélu maire de Barsac village de deux mille habitants en Gironde. Vendredi 14 mars, le conseil municipal lui a renouvelé son soutien après l'élection de sa liste dès le premier tour des municipales.
"Au-delà des engagements qui sont les nôtres, que Barsac soit humaine, tolérante, accueillante, et qu'elle accepte l'autre tel qu'il est, c'est le vœu que je formule pour les années à venir, et principalement pour les six ans qui viennent."
On verserait presque une larme !!

Publié dans Information Locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Unité 21/03/2008 10:11

Il y a pas de soucis mon gars, je ne représente pas le FN à moi tout seul et j'en ai pas la prétention. Par contre si je suis d'accord qu'il faut lutter contre l'Islam et l'immigration, notre décadence est aussi due à un affaiblissement et une dégradation de nos moeurs et de nos valeurs. Ce monsieur est pour le mariage homo et l'adoption par les homo, c'est sa position publique que je combat, pas ce qu'il fait sous sa couette.

Saint-Georges 20/03/2008 23:28

Je suis pédé et pourtant je vote FN. Au lieu de fustiger les homos, sachez que la moitié au moins des homos vote FN (et oui !)

N'oubliez pas non plus il y a quelques années les ''affaires provençales'' ou on s'est aperçu que des cadres influents des bureaux FN locaux étaient pédés.

Alors, contre Philippe Meynard à cause de ses idées politiques oui, mais faire croire hypocritement que dans le FN il n'y a pas de pédés, ça suffit !
Je connais pas mal d'amis ''homofoles'' (comme vous le dites) qui sont des militants actifs du FN, d'autres simplement sympathisants.

Mais voilà, on se cache.
Le rédacteur de ce blog serait-il le seul ''hétérofol'' FN de la Gironde ?

Allons ! Allons ! assez d'hypocrisie !

Ne nous trompons pas d'ennemis.
Moi, mon combat, c'est contre l'islam et contre l'immigration, car le danger est là.
Un petit rappel historique aussi. La majorité des théoriciens du nationalisme français d'avant guerre était pédé.

C'est sans doute en partie à cause de cette amnésie, de ces hypocrisies, et de ces commentaires cons (tels le titre ''Philippe Meynard, le partisan de l'homofolie réélu'') que le FN est dans un tel état désastreux en 2008, pour avoir oublié l'essentiel, les bonnes cibles !

Et pourtant, malgré cette connerie environnante, je n'ai toujours pas envie de voter pour les autres.